N2 : Les Krokos peuvent avoir des regrets

Samedi soir, les KROKOS recevaient les ROAD RUNNERS de Lyon pour la FINALE du Championnat de France National 2. C’était la cinquième fois de l’année que les deux équipes se rencontraient et une nouvelle fois nous avons assisté à un match très engagé, très intense où chaque erreur s’est payée comptant.

n2_nime_lyon_finaleC’est un début de match bien négocié par les visiteurs qui amène l’ouverture du score après moins d’une minute de jeu par Flavien Mercier sur une belle passe de son capitaine Josselyn Marie en supériorité numérique. Mais les Nîmois ne doutait pas après cette mauvaise entame et c’est Olivier Oriol qui remet les deux équipes à égalité à 1’42. Voilà la FINALE était lancée !!! Pendant presque vingt minutes les deux équipes se renvoyaient les coups et les deux gardiens étaient à la parade, les pénalités Lyonnais arrivaient et sur la première pénalité des ROAD RUNNERS, c’est Anthony Morice en embuscade qui reprend un rebond à 19’25, les Lyonnais connaissaient les POWER-PLAY Nîmois mais à 21’01, nous assistions au premier tournant du match avec un double supériorité pour les locaux, les KROKOS mettaient leur jeu en place mais Romain Carnevali faisait le travail dans les buts Lyonnais, à 21’48, coup de théâtre à Condorcet avec l’expulsion pour six pouces de Yann Coya, les Nimois suent en profiter en marquant deux buts par l’intermédiaire de Benoît Parmentier 22’05 et Nicolas Leroy 22’28. Cela faisait 4 à 1 pour les locaux à la mi-temps.

Dés le retour des vestiaires, les KROKOS mettaient la pression sur les ROAD RUNNERS et aggravaient la marque une nouvelle fois par le duo PARMENTIER-LEROY après 33’40, les Nîmois avaient fait le trou et menaient 6 à 1. On savait que le score n’allait pas en rester là !! Sur les pénalités locales suivantes les ROAD RUNNERS recollaient au score par Josselyn Marie bien servit par son défenseur Julien Leconte et par Maxime André qui permettait de revenir au score en poussant le caoutchouc au fond des filet suite à un rebond laissé par Steve Corbet et là deuxième tournant du match, c’est Olivier Oriol qui tombe dans le panneau de la provocation et prend 5’ pour dureté. Il n’en fallait pas plus pour remettre les Lyonnais dans la partie qui revenaient par l’intermédiaire de Josselyn Marie à 39’24 et 40’19. Il restait dix minutes de jeu et le score était de 6 à 5 pour les Nîmois, le ciel leur était tombé sur la tête !!! C’est sur un beau tir à mi-hauteur que le junior Lyonnais Simon Saint-Jacques remettait les deux équipes à égalité.

La fin du match se déroulait dans un climat de tension extrême et sur le coup de sifflé final un nouvelle pénalité de match fut donné à Maxime André sur un nouveau six pouces.

Maintenant rendez vous Ă  Lyon pour une VRAIE finale !!!

Vous lisez actuellement un communiqué de presse envoyé par le club des Krokos de Nîmes

Feuille de match

  • Score 6 – 6 (mi-temps 4-1)
  • KROKOS : buts Olivier Oriol (1’42), Anthony Morice (19’25 assistĂ© de Juraj Ozorak), BenoĂ®t Parmentier (22’05 assistĂ© de Nicolas Leroy, 33’40 assistĂ© de Nicolas Leroy), Nicolas Leroy (22’28 assistĂ© de Olivier Oriol, 29’55 assistĂ© de BenoĂ®t Parmentier).
  • ROAD RUNNERS : buts Flavien Mercier (0’40 assistĂ© de Josselyn Marie), Josselyn Marie (36’19 assistĂ© de Julien Leconte, 40’19 assistĂ© de Simon Saint Jacques, 39’24 assistĂ© de Julien Leconte), Maxime AndrĂ© (36’41), Simon Saint Jacques.

Participez Ă  la discussion