Développons les jeunesses ?

Il ne fait aucun doute, pour nous tous, que l’avenir de notre sport, de nos clubs, passe n√©cessairement par le d√©veloppement des jeunesses. Le CNRILH n’en a-t-il pas fait une de ses priorit√©s ? Les questions suivantes semblent sans appel : comment un club peut-il vivre sans renouvellement ? Comment peut il vivre sans compenser les “d√©parts √† la retraite” des plus anciens qui arr√™tent de pratiquer ? Comment gagner des licenci√©s si ce n’est en √©toffant ses effectifs jeunesses, face √† des √©quipes s√©niors dont l’effectif est souvent complet ?

Je souhaiterais ici prendre le contre pied de cette vision, ou du moins adopter un point de vue l√©g√®rement diff√©rent. Entendons nous: jamais je ne dirai, “laissez tomber les jeunesses”. √áa n’aurait aucun sens. Cependant, je pense qu’un autre axe de d√©veloppement, historique, fondateur m√™me, est – √† tort – compl√®tement n√©glig√© par nos dirigeants actuels, plus par “oubli” que par r√©elle volont√©. Cet axe n’est autre que les “loisirs”. Je mets des guillemets car il me semble √©vident que beaucoup de “loisirs” ont une volont√© de faire des matchs, donc de la comp√©tition. Mais sans pour autant viser l’√©quipe de France et sans autre pr√©tention que de s’amuser entre amis.

Je dis fondateur, car la seule r√©ponse honn√™te √† la question “D’o√Ļ venons nous ?” est : de la rue, o√Ļ des mecs qui jouaient au hockey sur glace se sont mis √† pratiquer notre sport de mani√®re plus libre, sans contrainte d’horaire ou d’entraineur, bref, sans contrainte de comp√©tition. Mon point est de dire aujourd’hui, le cr√©neau “loisir” est √† prendre. Nous pouvons donner √† ces gens l√†, ceux qui ne cherchent pas la performance √† tout prix, ce qu’ils ne peuvent trouver, ou difficilement, au hockey sur glace par exemple. Les cr√©neaux de gymnase sont certes rationn√©s, mais plus extensibles que les cr√©neaux de patinoire. On peut faire du loisir au roller hockey le jeudi soir √† 20h30. Et non pas le dimanche de 22h00 √† 23h30, comme c’est souvent le cas en glace. Mieux, nos valeurs (le jour o√Ļ on en aura), pourraient √™tre parfaitement adapt√©es √† la pratique du loisir. Notre sport est sans (trop) de contact, fait de rapidit√© et de technique. La force physique brute n’est pas un gage de r√©ussite, ce n’est pas une condition suffisante.

A l’heure o√Ļ notre sport vit difficilement, force est de le reconna√ģtre, dans le march√© des sports pour jeunes (avec le foot, le tennis, le rugby, le hockey sur glace,…), n’avons nous pas une opportunit√© formidable de poursuivre notre d√©veloppement sur notre “savoir faire” historique ? Il ne faut pas oublier que relativement souvent, dans pas mal de clubs de hockey sur glace, les juniors arr√™tent √† 20 ans faute de place en √©quipe premi√®re… Ne pourrait-on pas essayer de les “r√©cup√©rer” comme nous l’avons fait depuis toujours ? Mais de les r√©cup√©rer “activement”, c’est √† dire comme aboutissement de notre strat√©gie de d√©veloppement ?

Depuis trop longtemps, le peu de moyens qu’on a obtenu a √©t√© mis√© sur la comp√©tition, sur les Equipes de France. Or, si les Equipes de France sont un bon moyen d’exister aux yeux du minist√®re, en aucun cas elles ne sont ou n’ont √©t√© un quelconque moteur de notre d√©veloppement. Je ne dis pas qu’il faut arr√™ter les Equipes de France, bien entendu. Mais peut √™tre cr√©er un r√©√©quilibrage entre la comp√©tition et le loisir. Arr√™ter de tout miser (moyens humains et/ou financiers) sur des √©quipes qui font √† peine r√™ver les jeunes et dont le rayonnement ne d√©passe pas un disque de 500 m√®tres autour du CREPS de M√Ęcon. Et dont les loisirs se foutent royalement.

Pour tenter d’augmenter le d√©veloppement des loisirs, les actions √† mettre en Ňďuvre ne seraient pas forc√©ment insurmontables. Un v√©ritable championnat devrait √™tre mis en place pour la derni√®re division. De mani√®re libre et sans contrainte. Autoarbitrage (voire pas d’arbitre, ce qui serait un bon coup de pub ?), pas de forfait, peu ou pas de frais, mixit√© totale, triple surclassement, pas de terrain obligatoire, que sais-je encore ? Le championnat se voudrait r√©gional en priorit√©, mais pourquoi ne pas envoyer les “meilleurs” (ou les plus motiv√©s) faire un tournoi final quelque part en France? Avec une vraie organisation qui pourrait par exemple donner envie √† certains de tester le niveau plus “comp√©tition” ?

L’id√©e serait de viser les √©quipes √©tudiantes (qui sont les d√©cideurs de demain, et qui souvent d√©couvrent un nouveau sport avec leurs √©tudes), les √©quipes UFOLEP, les parents de joueurs, … Valoriser ces gens l√† qui “sont” aujourd’hui une partie du roller hockey dans les faits mais pas dans les chiffres.

En conclusion, développer certes les jeunes mais surtout AUSSI les loisirs (jeunes et moins jeunes). Histoire de ne pas renier notre passé, et de construire notre avenir.

9 commentaires

  1. YAKAFAUCON dit :

    J’adh√®re aussi compl√®tement √† cette vision des choses, car les meilleurs moments que nous avons pass√© avec nos m√īmes, ce sont les ann√©e o√Ļ nos m√īmes jouaient dans la rue.

    Nous en avons un sport √† part enti√®re, avec des r√®gles, des r√®glements, des obligations, des championnats et vainqueurs et des vaincus, de la tricherie, des p√©nalit√©s etc…et nous avons perdu de vue que le sport n’√©tait qu’un jeu.
    J’ai eu le m√™me discours dans ma ligue, pas plus tard que la semaine derni√®re…
    Nous devons revenir √† des tournois “de sixte” o√Ļ tout le monde peut s’engager licenci√©s, pas licenci√©s et avoir une d√©marche f√©d√©rale.
    “Ce jeu se joue aussi en comp√©tition nationale”

    Ce genre de “tournoi” peut nous amener la quantit√© √† nous ensuite de retenir tous ces jeunes en travaillant sur des projets de d√©veloppement du sport vers la jeunesse.
    Je crois que les 2 discours ne sont antinomiques mais se complètent :
    Un travail à la source en acceuillant tout le monde,en trouvant les moyens et les arguments pour les conserver dans nos effectifs, et améliorant nos championnats, notre organisation.

    G.SABBAH  

  2. joemax dit :

    A l’√©poque, il y avait un fabricant de mat√©riel (rollerblade) qui sponsorisait le tout… Et, √† l’√©chelle d’une boite, ca devait pas lui couter trop cher…  

  3. tarlatutu dit :

    Bonjour,

    Un championnat loisir existe deja avec mixit√© dans la region idf mais c’est hors f√©d√© et ca marche super bien.

    julien  

  4. Fabien dit :

    C’est tout justement la probl√©matique du dossier.
    .
    Pourquoi est-ce qu’il se d√©veloppe des championnats loisir hors cadre de la f√©d√©ration. C’est un manque √† “gagner” pour le d√©veloppement du Roller Hockey en g√©n√©ral.
    .
    Aujourd’hui, √™tre affili√© √† la f√©d√©ration pour jouer en loisir c’est plus une contrainte qu’autre chose : il te faut payer des licences, des inscriptions et en plus les r√®gles du jeu et administratives ne sont pas adapt√©es (comme la mixit√© par exemple car c’est l√†, il me semble, que la demande doit √™tre la plus forte).  

  5. tarlatutu dit :

    Des regles il en faut un minimum quand meme sinon c’est un grand n’importe quoi. Des licenses ils en payent indirectement car ils doivent quand meme etre ratach√©s √† une assurance, je crois.
    La mixit√© c’est important je pense maintenant car on a beaucoup de demande de jeunes femmes ou de jeunes filles qui ne veulent pas aller s’entrainer √† des lieux trop √©loign√©s.

    julien  

  6. Fabien dit :

    Tous les joueurs qui jouent dans ces championnats loisirs comme le CLRH ne sont pas tous licenciés.

    Je pense comme toi, il faut un minimum de règle. Mais pas les mêmes que celles de la Ligue Elite par exemple.

    Et aujourd’hui, en passant par la f√©d√©ration, il ne peut pas y avoir de championnats organis√©s avec la mixit√©. L’assurance ne marcherait pas … Il faut que ce soit un match “d’entra√ģnement”.  

  7. tarlatutu dit :

    oki… Comment faire alors?  

  8. joemax dit :

    La mixit√© c’est l’avenir de notre sport. La mixit√© c’est ouvert sur l’avenir et la preuve que nous ne sommes pas un sport de bourrin comme le hockey sur glace. Cela nous offre une visibilit√© m√©diatique et une diff√©renciation avec la glace.  

  9. Bnjour, je tombe par hasard sur ce post… je relance un peu la conversation.
    Il y a pr√®s d’une dizaine d’ann√©e (√ßa passe), j’ai propos√© un tel championnat aux dirigeants de la f√©d√©. D’abord tr√®s interress√©e, puis les mois ont pass√©s et mes lettres n’ont plus eu d’√©chos.
    Alors nous avons pris le taureau par les cornes. Apr√®s quelques discutions entre clubs et quelques bonnes volont√©s, nous avons cr√©√© un “Championnat” r√©gional. Et √ßa marche ! Nous en sommes √† la 8i√®me √©dition, avec cette ann√©e 11 √©quipes inscrites.
    Comme le sugg√®re thomas, je dirai √† la f√©d√© de nous rejoindre.. et non de nous mettre les batons dans les roues en nous interdisants des salles ou d’autres stratag√®mes pour barrer notre d√©veloppement.
    De notre exp√©rience on peut retenir une chose. M√™me si tel n’est pas notre but, 4 √©quipes ont quitt√© nos rangs pour rejoindre la N3. Voil√† un bon exemple de promotion !
    Tr√®s bient√īt, nous pourrons prouver que la mixit√© fait la promotion des √©quipes f√©minines, trop peu nombreuse aujourd’hui.

    Donc, comment faire ?
    Les “Championnats Loisirs” fleurissent.. discutons entre-nous !
    Montrons, d√©montrons et structurons.  

Participez à la discussion